Accueil

Le mot de la présidenteLa présidente

Nous sommes quelques femmes d’origine camerounaise à avoir décidé en 2001 de créer cette association. Conscientes du rôle que nous pouvons jouer pour aider au déploiement des projets sur le terrain, nous avons voulu nous aussi apporter notre petite pierre au combat contre la pauvreté. Notre association a déjà réalisé de grandes choses dans plusieurs villages du centre et du sud du Cameroun, principalement dans les domaines de l’éducation, de la santé et de l’électrification villageoise.

Aujourd’hui, notre grand défi est d’assurer la pérennité de LULI, le centre d’apprentissage en électricité que nous avons créé à Mengueme en 2008. Pour cela, nous mobiliserons les jeunes, souvent désœuvrés, nos apprentis, les artisans locaux, et tous ceux qui, par leurs fonctions, ou avec leurs moyens ou leurs expériences dans le domaine de la solidarité internationale, peuvent nous aider.

Ce projet, nous voulons le développer dans le respect de la culture locale, et montrer comment on peut reprendre des techniques de construction traditionnelles, respectueuses de l’environnement, tout en répondant aux demandes d’amélioration du bien-être des populations.

Améliorer le quotidien des gens de nos villages, et offrir de réelles perspectives d’avenir aux jeunes plutôt que de les voir un jour monter sur une embarcation précaire, voilà notre ambition.